Le fado, genre musical emblématique du Portugal

Venant du latin fatum signifiant destin, le fado est un genre musical très populaire au Portugal. Ce genre musical traite le plus souvent des difficultés de la vie et de faits sociaux. C’était pendant longtemps le chant national du Portugal pendant que Salazar était encore au pouvoir. Découvrons ce rythme.

Le fado, un genre musical aux origines incertaines

Les origines du fado sont encore très peu connues à ce jour. Tout ce que l’on sait est que ce rythme a fait son apparition au Portugal 1820 et 1840. Si certains pensent que le fado proviendrait des marins portugais qui entonnaient des chansons très souvent, pour exprimer leurs peines, d’autres pensent par contre que le fado serait le résultat d’un mélange entre deux principaux styles musicaux très populaires dans le Portugal du 18e siècle, à savoir le lundum et la modinha.

Les sujets souvent abordés par les fadistes

Sont appelés fadistes, les artistes chantant sous le rythme du fado. Les principaux sujets abordés dans leurs chansons sont l’amour impossible ou douloureux, la jalousie, les difficultés de la vie, la nostalgie d’un être cher disparu, ou encore le chagrin. On peut donc se rendre compte que c’est un genre musical généralement triste, mais pas toujours. Notons par ailleurs que, quelle que soit la variété de fado, ce rythme se joue avec un instrument à corde pincée.

Les différentes variantes du fado

Inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2011, le rythme fado est caractérisé par deux principales variantes à savoir le fado de Lisbonne et le fado de Coimbra. Deux principaux aspects différencient les deux variantes. En effet, le fado de Lisbonne est chanté aussi bien par les femmes que les hommes. Ce qui n’est pas le cas pour celui de Coimbra. En revanche, le fado de Coimbra est beaucoup plus joyeux que celui de Lisbonne.